Numéros d'urgence

 

                     

 

 

 


 

 

 

Médecin de garde

Nouvelle organisation à  compter du 3 septembre 2012 : tous les soirs en semaine de 20h jusqu'à minuit (y compris samedis, dimanches et jours fériés) un numéro unique 03.69.55.33.33
En cas d'urgence, composez le 15.

 Pharmacies de garde

Pour connaître la pharmacie de garde du jour : 3237 ou http://www.ars.alsace.sante.fr/Internet.alsace.0.html

Manifestations

A venir

Samedi 15 juin 2024 à 16h00
Vernissage de l'exposition de l’artiste Annick HUBER, sous le titre « invitation au voyage, à la contemplation »en l’Eglise Abbatiale de Saint-Jean-Saverne.
Exposition visible jusqu'au mois d'octobre.

Samedi 22 juin 2024
Fête de la Musique au Mont-Saint-Michel, organisée par " Les Amis du Club Vosgien"
Tartes flambées et petite restauration à partir de 19h00
 
29 juin 2024
Le Club de la Tricolore TSJ SAVERNE BASKET organise le samedi 29 juin un concert Pop Rock avec le Groupe You. Tartes flambées et petite restauration à partir de 19h00

Les bâtiments abbatiaux

Des anciens bâtiments abbatiaux reconstruits au XVIIIe siècle en U s’appuyant contre les murs de l’église et de la tour, il ne reste qu’une partie de l’aile ouest, raccourcie aux extrémités et rabaissée à un niveau, après l’incendie du 20 août 1867. Seul l’ancien prieuré, logement du prieur, de l’abbesse et des hôtes de marque, construit en 1738 dans l’alignement de la façade sud des bâtiments claustraux, peut encore nous donner une idée de l’aspect monumental de l’ensemble. Ce Langbau, alignementdes deux bâtiments, développait sa façade, - rez-de chaussée surélevé sur caves voûtées, et étage unique -, sur près de 90 mètres de longueur. Sous le prieuré s’ouvre la grande porte cochère datée 1738. La clé de l’arc portait une inscription, initiales de l’abbesse et crosse abbatiale, bûchée à la Révolution. L’arc est surmonté d’une niche avec coquille dans le cul de four, identique à celle de la tour-porche de l’abbatiale, et renfermait une sculpture de la Vierge, disparue et remplacée par une statuette moderne. Ce portail permettait le passage entre Unterhof cour inférieure, basse-cour dans tous les sens du terme, et Oberhof, cour supérieur, cour d’honneur, constituant de fait la véritable entrée de l’abbaye. C’est devant cette porte, dans la cour inférieure que les bourgeois de Saint-Jean et d’Eckartswiller venaient, après l’élection d’une nouvelle abbesse, prêter serment d’allégeance à leur nouveau seigneur, l’abbesse.

( RING J.J., Visite du village, dans Pays d’Alsace. B.SHASE N° 127 bis, Saint-Jean-Saverne, 1984, p. 54 à 62 )

|Haut de page|